7 Rue Plan de l'Oume, 30700 Uzès, France
 
Disponible aujourd'hui de 7h30 à 17h
 

L'obstination peut-elle être un obstacle dans notre vie ?


Les risques d’un engagement inflexible :

Dernièrement j’ai suivi une formation pour diversifier mon activité.

Nous étions un petit groupe de 12 pour 2 formateurs…. Le Graal.

J’ai appris de chacun et de moi-même….

J’ai pris une sacrée claque juste avec une phrase.

“Écris un texte avec : MON NOM EST PERSONNE

Cette phrase qui m’a figée et en même temps boostée car elle a été vue sous un autre angle par le second formateur. Leur duo était complémentaire et à la fois fusionnel.

L’un me poussait dans mes retranchements, l’autre avait un angle de vue différent pour que j’accepte ce que je venais de mettre en exergue.

Je savais qu'en m’inscrivant à cette formation, j’allais me faire “secouer” pour avancer.

J’allais découvrir ce qui me bloquait depuis des années !

Ce bon et fameux “Qui suis-je ? “

Suis-je vraiment la seule à me poser cette question, vous êtes-vous déjà posé cette question ?

Qui suis-je pour prétendre ça ? Qui suis-je pour faire ça ? Qui suis-je pour rêver aussi grand ?

Est-ce le syndrome de l’imposteur qui débarque avec sa cape de super héros ?

Perso, ce n’est pas ce que je ressens, car ces questions relèvent d’un ordre personnel, cependant elles affectent ma vie professionnelle et ça me fait royalement suer pour être polie.

Des recherches, des demandes ont été faites instantanément par spontanéité.

C’est naturel chez moi.

J’ai d’autres choses à mettre en place qui me stressent, me prennent de l’énergie, car je dois me surpasser et surpasser mes peurs irraisonnées envers toutes ces nouvelles technologies, les réseaux, moi...Il y a quelque temps, je vous ai partagé sur les réseaux que je voulais revenir à l’essentiel.

Pourquoi j’avais ouvert mon cabinet ?

Pourquoi je m’orientais vers le deuil et le poids car les deux sont souvent liés ?

gérer le stress, les peurs, les angoisses

En fait, mon but est toujours d’écrire un livre pour partager toutes mes étapes, mes expériences et mes découvertes passées depuis le décès de mon enfant. Partager mon quotidien sans filtres avec celles et ceux qui en ont besoin et veulent simplement me découvrir.

Mais pour cela, il faut que :

  • je me familiarise avec des applications comme Adobe podcast, Aphonic, Podia, Ausha ….
  • je démarche des personnes qui veuillent bien témoigner de leur deuil ou comment le corps soignant fait-il face à une annonce de deuil …?
  • j’enregistre des podcasts, les rend présentables.
  • j’accepte de m’entendre….
obstination à atteindre ses objectifs

Vous devez penser :” Mais qu’est-ce qu’elle se fait suer à entreprendre tout cela pour écrire juste un livre à la fin “

Ces podcasts me serviront à étayer avec finesse mon livre car j’ai déjà un squellette , une ébauche de comment je voudrais qu’il soit dans ma tête. Je voudrais qu’il soit le livre que j’aurais tant aimé trouver après le départ de mon enfant.

Cette obstination, cette détermination féroce qui me pousse à dépasser les obstacles, peut être une force incroyable et en même temps une destruction !

Cette obstination m’aide à surmonter mes défis, à atteindre mes objectifs et réaliser mes rêves.

Cependant, comme toute qualité, elle comporte également des risques lorsqu’elle est poussée à l’extrême et peut devenir un défaut.

L’obstination : un double tranchant.

Elle devient problématique pour moi quand elle me rend inflexible et m’empêche de voir au-delà de mon propre point de vue.

Dans ces moments-là, je tourne en boucle, je prends des décisions impulsives (mes pensées vont vite, se ramifient comme une toile d’araignée et c’est la débandade).

J’ai pris conscience aujourd’hui que cette obstination m’isole, me nuit et peut même compromettre mes objectifs à long terme.

Les risques pour la Santé mentale:

poursuite des objectifs

Poursuivre obstinément un objectif peut avoir des conséquences néfastes.

La nuit dernière, j’ai ressenti une forte douleur dans la poitrine.

Ça a duré un moment, j’ai cru que je faisais un infarctus ou une crise d’angine de poitrine. Je n’ai pas osé réveiller mon mari. Je n’en menais pas large bien que la mort ne me fait plus peur vu qu’un de mes fils m’attend de l’autre côté.

Apparemment, ce n’était pas mon heure, il ne veut pas de sa mère casse-pieds dans ses pattes !

Le stress, l’anxiété peuvent s’installer lorsque je me mets trop de pression pour réussir à tout prix. Ça devient malsain. Ce n’est pas aligné avec mes besoins, mes valeurs et ce que je prône à mes clients. 

Comment équilibrer obstination et flexibilité ?

  • être prêt.e à s’adapter en fonction des circonstances
  • voir d’autres perspectives
  • laisser venir ce qui vient
  • accepter que l’échec fait partie du processus d’apprentissage et qu’il est parfois nécessaire de changer de cap pour avancer
  •  “se coucher” sur la problématique et bien souvent le lendemain tout est plus clair.
equillibre

En bref :

peur de nouvelles technologies

Huit heures du mat, je m’installe devant mon ordi dans l’idée d’abattre une belle charge de travail et profiter de l’après-midi pour aller courir et faire un peu de yoga…..

Dix heures, je touche je ne sais quelle touche de mon clavier et ma page se réduit, je tourne en boucle, sur un icône grisé au lieu d’être orange, je regarde des tutos, fais un appel sur Facebook, à “Dieu”.

Je m’énerve, j’en pleure. Je mange en 40 minutes, je m’y remets.

Il suffisait juste d’enlever le plein écran et d’agrandir la fenêtre en dessous.

J’ai honte !J’ai honte d’avoir une peur irraisonnée face à un ordinateur, applications, réseaux … parce que quand je regarde dix ou quinze ans en arrière… Je m’aperçois que j’ai surmonté bien des montagnes.

C’est dix-huit heures trente, je suis toujours devant mon ordi à écrire.

Mon taf est bouclé et terminé mais à quel prix ?

Je suis rincée et à la fois contente

Cette journée maura servi de leçon, jaurai encore beaucoup appris sur mon mode de fonctionnement.

Je sais que je vais devoir fournir un travail exponentiel pour que tout se mette en place et que ma charge émotionnelle va fluctuer par la même occasion.

Mon obstination NE sera plus un obstacle

J’ai des rêves et des paillettes dans les yeux, je vais les réaliser.

Cela prendra le temps qu’il faudra.

Merci à Laurent et JP de m’avoir permis de croire en mes rêves.

PS: Si cela vous dit de participer à mon Odyssée; de partager votre vécu après un deuil récent ou ancien sur un podcast. N’hésitez pas à me faire signe

C’est quoi l’Odyssée d’après le Larousse?

n.f. Voyage mouvementé, semé d’incidents variés, d’aventures.

D’après le livre de NAYLA CHIDIAC - Les bienfaits de l’écriture, les bienfaits des mots:

“L’odyssée laisse ouverte la perspective du devoir du héros.”


Lire les commentaires (0)

Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

À la une

TAIS TOI ! .... Tes parents pourraient mourir

20 Juil 2023

Tout ressurgit dans l'été 2022.  Il n' y a pas de hasard, c'est ce que je me dis souvent.
Rémi nous conseille de regarder une série sur Netflix avec Daniel A...

L'obstination peut-elle être un obstacle dans notre vie ?

02 Mai 2024

Les risques d’un engagement inflexible :
Dernièrement j’ai suivi une formation pour diversifier mon activité.
Nous étions un petit groupe de 12 pour 2 format...

Comprendre et gérer l’encoprésie ou un blocage à déféquer chez les enfants

21 Mar 2024

Qu'est-ce que l'encoprésie ?

L'encoprésie, bien qu'elle puisse sembler difficile à gérer, peut être traitée efficacement avec le bon soutien et les bonnes ...

Catégories

Création et référencement du site par Simplébo   |   Ce site a été proposé par JPCHAUDOT

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.